La phytothérapie est une modalité thérapeutique utilisant des préparations à base de plantes médicinales. Il peut s’agir de graines, de pollens, de fruits ou de racines de différentes plantes. Leur utilisation  pour soigner les symptômes du bas appareil urinaire en lien avec une hypertrophie bénignes de la prostate est très ancienne.

Différentes substances végétales pour soigner l’hypertrophie bénigne de la prostate

Afin de soigner l’adénome prostatique par les plantes, il existe de nombreuses substances végétales disponibles en pharmacie et sur internet. Les plus utilisés sont le prunier d’Afrique (Pygeum africanum), le palmier de Floride ( Serenoa repens), les pépins de courge (Cucurbita Pepo) ou les extraits d’ortie (urtica dioica).Il n’est pas rare de voire en consultations des patients traités par permixon ® (palmier) ou tadenan ® (prunier d’Afrique). On estime qu’environ 1 patient sur 2 souffrant d’un adénome de la prostate va utiliser à un moment ces molécules à base de plantes.

Pour soigner quels patients et quelle prostate?

Ces médicaments bénéficient d’une bonne réputation parmi les médecins car relativement efficaces sur les petits adénomes de la prostate (20 à 40 g) et ne présentant pas d’effets secondaires indésirables notables. Soigner la prostate par les plantes peut être mis en œuvre chez les patients présentant des symptômes légers du bas appareil urinaire ainsi que chez des patients souhaitant par ailleurs limiter les effets indésirables en particulier sexuels.

Plantes médicinales pour soigner la prostate : quels sont leurs mécanismes d’action ?

Il varient en fonction des principes actifs : phytostérols, les bêta-sitostérols et les acides gras. En laboratoire, in vivo en fonction des principes actifs qui ont tous une action anti-inflammatoire, ils peuvent avoir une action anti 5-alpha réductase (permixon ®) ou une action antifibrotique (tadenan ®), une action anti-proliférative (comme Hypoxis rooperi qui est une plante fleurie d’Afrique). Les effets des plantes sur les symptômes du bas appareil urinaire sont faibles mais significatifs dans les études. Soigner son adénome de la prostate à base de plantes peut donc améliorer le confort mictionnel, mais un suivi avec un urologue est tout de même indispensable.

Efficacité des plantes sur la prostate

L’évaluation de l’efficacité de ces traitements est difficile. Les extraits de la même plante produits par des laboratoires différents n’a pas forcément les mêmes effets cliniques. En effet, les extraits de plantes peuvent varier d’un fournisseur à l’autre et leur teneur en principe actif peut varier en fonction du moment de la récolte, des conditions de transport, de conservation ou de séchage. Acheter ses plantes en pharmacie est un gage d’efficacité pour les patients.

L’amélioration du score IPSS est en moyenne de 6 points avec les extraits de plantes. Les plantes ont une efficacité moindre que les médicaments classiques comme les alpha-bloquants. Le Permixon 160 mg 1 comprimé 2 fois par jour est validé au long terme pour les patients présentant un adénome de la prostate symptomatique et non compliqué.

Tolérance et effet secondaire

La tolérance de ces médicaments est excellente avec de très rares effets gastro-intestinaux. Il n’y a bien évidemment aucune répercussion avec ce traitement sur la sexualité et en particulier sur l’éjaculation (absence d’éjaculation rétrograde) ce qui n’est pas le cas des alpha- bloquants. Il n’y a pas de contre-indication à la prise de ce traitement. Afin d’obtenir le meilleur suivi possible, n’hésitez pas à prendre RDV pour être pris en charge par un urologue compétent.

RENDEZ-VOUS logo-doctolib T : 07 69 54 39 22