La résection endoscopique de la prostate, une intervention par voies naturelles

La résection de la prostate endoscopique est une procédure médicale courante, utilisée pour traiter divers troubles de la prostate tels que l’hyperplasie bénigne de la prostate (HBP). Cette intervention, souvent réalisée par résection transurétrale de la prostate (RTUP), est un processus chirurgical qui permet de soulager les symptômes urinaires associés au grossissement de la prostate.

Prendre rendez-vous

Présentation complète

Anatomie de la prostate

La prostate est une glande masculine située sous la vessie, entourant l’urètre. Sa principale fonction est de produire un liquide qui compose une partie du sperme. Cependant, au fil du temps, de nombreux hommes peuvent développer une hypertrophie de la prostate, également appelée hyperplasie bénigne de la prostate (HBP). La prostate va grossir et obstruer le canal de l’urètre.

L’hyperplasie bénigne de la prostate, une affection courante

L’HBP est une condition fréquente chez les hommes âgés. Elle se caractérise par une croissance non cancéreuse de la prostate, entraînant un rétrécissement de l’urètre et des symptômes urinaires tels que :

  • des difficultés à uriner avec un jet lent ;
  • un besoin fréquent d’uriner ;
  • une sensation de vidange incomplète de la vessie.

La résection, un mode de traitement de l’HBP

La résection de la prostate endoscopique est généralement recommandée lorsque les symptômes de l’HBP deviennent gênants et affectent la qualité de vie du patient. Les indications courantes de cette procédure incluent :

  • une obstruction significative de l’urètre ;
  • une rétention urinaire aiguë ;
  • des infections urinaires récurrentes ;
  • ou des dommages aux reins dus à un reflux d’urine.

La technique de résection de la prostate est réservée aux prostates de taille standard. Le volume doit être inférieur à 80 grammes. Pour les prostates plus volumineuses, cette technique n’est pas adaptée.

Technique de la résection transurétrale de la prostate (RTUP)

La résection de la prostate est la méthode la plus répandue et une des plus anciennes pour effectuer une résection de la prostate endoscopique. Elle implique l’utilisation d’un instrument appelé résectoscope, un tube mince inséré à travers l’urètre par la verge jusqu’à la prostate.

Le résectoscope est équipé d’une caméra et d’une anse de découpe électrique, permettant au chirurgien d’observer l’intérieur de la prostate et de retirer les tissus excédentaires.

Effectuée de manière naturelle et trans-urétrale avec un contrôle endoscopique, cette procédure est généralement destinée à des patients dont le volume prostatique n’est pas excessif (< à 80 grammes). Elle implique l’élargissement du canal intra-prostatique de l’urètre en retirant l’adénome qui l’entoure, entravant ainsi le flux urinaire. Le tissu prostatique peut être éliminé sous forme de petits copeaux grâce à une résection effectuée à l’aide d’une anse électrique.

Les étapes de la RTUP

  • Préparation du patient

Avant la procédure, le patient est généralement soumis à des tests diagnostiques (échographie, PSA) pour évaluer la taille de la prostate et son impact sur le système urinaire.

  • Anesthésie

La RTUP est généralement réalisée sous anesthésie générale ou régionale (rachianesthésie), selon la préférence du chirurgien et les caractéristiques du patient.

  • Insertion du résectoscope

Une fois le patient anesthésié, le résectoscope est inséré dans l’urètre et avancé jusqu’à la prostate.

  • Irrigation

Pendant la procédure, une solution saline est souvent utilisée pour irriguer la zone, nettoyer le sang et les tissus excisés, et améliorer la visibilité.

  • Retrait du résectoscope

Une fois la résection complète, le résectoscope est retiré, et une sonde urinaire sera laissée en place pour faciliter le drainage de l’urine pendant au moins 24-48 heures

Avantages de la résection transurétrale de la prostate

  • Efficacité

La RTUP est efficace pour soulager les symptômes de l’HBP, offrant un soulagement significatif aux patients.

  • Faibles risques de complications

Comparée à d’autres procédures, la RTUP présente généralement des risques de complications relativement faibles (il existe surtout un risque hémorragique et infectieux).

  • Rétablissement rapide

La plupart des patients récupèrent dans les 3 mois après une RTUP, avec un retour à une fonction urinaire normale dans un court laps de temps.

Risques et complications possibles 

Bien que la RTUP soit considérée comme une procédure sûre, elle n’est pas exempte de risques et de complications potentielles. Ces risques comprennent :

  • des saignements ;
  • des infections ;
  • des lésions de l’urètre ou de la vessie ;
  • une réaction allergique à l’anesthésie ;
  • des problèmes sexuels temporaires.

Que se passe-t-il après la RTUP ?

  • Récupération

La récupération après une RTUP est généralement rapide, et la plupart des patients peuvent retourner à leurs activités normales après quelques jours. Mais la symptomatologie irritative peut durer plusieurs mois.

  • Suivi médical

Un suivi médical régulier est souvent nécessaire pour surveiller la fonction urinaire et s’assurer qu’il n’y a pas de complications.

  • Effets secondaires possibles

Certains patients peuvent éprouver des effets secondaires temporaires tels que des problèmes d’éjaculation rétrograde (le sperme va dans la vessie au lieu d’être expulsé du corps) ou une légère incontinence.

Après l’opération

La sortie est validée une fois que vous avez repris vos mictions par les voies naturelles. Un arrêt de travail de 15 jours vous sera remis. 

La consultation de contrôle après la chirurgie aura lieu à 3 mois de l’intervention afin de laisser le temps à la prostate de cicatriser. Vous devrez venir muni :

  • d’un dosage du PSA, 
  • d’un ECBU,
  • et d’une échographie réno-vésicale et prostatique avec mesure du résidu post mictionnel. 

Les résultats de l’examen anatomo-pathologique vous seront remis et expliqués lors de la consultation de contrôle post-opératoire.

Lorsque cette opération de la prostate au laser vous sera proposée en chirurgie ambulatoire, vous rentrerez à votre domicile le jour-même avec la sonde vésicale. Celle-ci vous sera retirée par une infirmière à domicile deux jours.

 

Comparaison avec d’autres procédures

La RTUP est souvent comparée à d’autres traitements de l’HBP dont :

  • l’énucléation au laser de la prostate ;
  • la vaporisation laser de la prostate ;
  • la prostatectomie ouverte (adénomectomie par voie ouverte ou robot-assistée).

Chaque option a ses propres avantages et inconvénients, et le choix dépend de la taille de la prostate, des symptômes du patient et des préférences du chirurgien.

L’HoLEP, le traitement de référence des grosses prostates

Le traitement endoscopique au laser (HoLEP) est une chirurgie au laser qui permet de traiter tous les adénomes de la prostate quel que soit le volume, sans cicatrice par voie endoscopique.

Ce traitement, qui est le GOLD STANDARD pour les adénomes de plus de 50 grammes, présente de nombreux avantages :

  • absence de limite de volume prostatique pour réaliser l’intervention ;
  • diminution de la durée d’hospitalisation (sortie le plus souvent le lendemain de l’intervention ou le surlendemain) ;
  • intervention pouvant être pratiquée en chirurgie ambulatoire ;
  • diminution des saignements pré et post-opératoires ;
  • possibilités de réaliser l’intervention chez les patients sous antiagrégants plaquettaires ou anticoagulants ;
  • analyse anatomo-pathologique de l’adénome énucléé ;
  • absence de repousse de l’adénome.

N’hésitez pas à consulter un médecin urologue si vous avez le moindre doute à la suite de complications urinaires. Cela permettra de réaliser un examen afin d’avoir un diagnostic fiable pour limiter le risque.

La RTUP, une intervention privilégiée pour l’HBP

La résection de la prostate endoscopique, en particulier la RTUP, reste une procédure couramment utilisée et efficace pour traiter les symptômes de l’hyperplasie bénigne de la prostate.

Bien que tout type d’intervention chirurgicale comporte des risques, la RTUP offre généralement un soulagement significatif des symptômes urinaires avec un temps de récupération relativement court. Les patients envisageant cette procédure devraient discuter en détail avec leur urologue des avantages, des risques et des alternatives possibles, en particulier L’HoLEP, pour prendre une décision éclairée.

Évaluez vos symptomes

Le questionnaire IPSS (International Prostate Symptom Score) a été créé pour évaluer la sévérité de vos symptômes de la BPH. Effectuez le test et nous vous enverrons aussitôt vos résultats par email.

Je commence

Documentation

 

Retrouvez toutes les informations relatives à cette intervention grâce à la fiche d’information patients de l’Association Française d’Urologie.

Formulaire de contact

14 + 8 =

En images

anatomie de la prostate
hypertrophie de la prostate

Pour en savoir plus sur l’adénome de la prostate

Prise-en-charge

Laser prostate paris - Prise en charge

De votre première consultation à votre sortie, tout ce qu'il faut savoir de votre prise en charge. Le Docteur Allan Lipsker, urologue à Paris, exerce au cabinet ou en clinique, en région parisienne. Pour connaître tous les détails ou prendre rendez-vous :

RENDEZ-VOUS logo-doctolib T : 07 69 54 39 22 picto-consultation Évaluez vos symptomes